D’où vient le pain de ma tartine ??

jeudi 17 juin 2010
par  Mirentxu
popularité : 47%

Après avoir lu (et relu) l’histoire de La petite poule rousse de Byron Barton, nous avons essayé de faire comme elle.
Nous avons commencé par semer des grains de blé.

Préparation du terreau Semence des graines Re couvrir de terreau

Avec des grains que Maîtresse a amenés, nous avons fait de la farine. Pour cela, nous avions divers instruments : un galet (comme la petite poule rousse), un moulin mécanique et un moulin électrique.

Comme la petite poule rousse Au moulin électrique, sans effort ! au mouiln mécanique, ho hisse ! à 3, va t-on y arriver ?

Après avoir essayé les trois, nous sommes tous d’accord pour dire que le moulin électrique est le plus facile d’utilisation et donne le meilleur résultat : une farine très finement moulue !!

Le résultat

Puis avec cette farine, nous avons fait du pain dont voici la recette :
Ingrédients :
- 10 g de levure + sucre
- 175 g d’eau
- 1 litre d’eau
- 20 g de sel
- 2 kg de farine
- matériel : une lame de rasoir

Préparation :

Mettre 10 g de levure dans 175 g d’eau à 38°C maxi !!! (si l’eau est trop chaude la levure est morte) avec un peu de sucre (pour activer la levure).

Laisser le mélange buller (environ 10 mn, plus si l’eau était plus froide).

Mettre 1 litre d’eau et 20 g de sel dans un saladier, mettre la levure puis 2 kg de farine type 45 (pain plus croustillant) ou type 55 (pain plus tendre).

Mélanger, la pâte doit être un peu collante.

Mettre de la farine sur un plan de travail, mettre la pâte et l’étirer puis en faire une boule, l’étirer, en faire une boule.... pendant 10 mn.

La pâte en s’étirant ne doit pas se déchirer facilement sinon mettre un peu d’eau, elle ne doit pas non plus trop coller, mettre de la farine.

Mettre dans un saladier et laisser reposer au moins 4 heures, recouvert d’un torchon humide. Plus si il fais froid, ca peut aller jusqu’à 16 heures.

Fariner un plan de travail, mettre la pâte sans trop la déchirer, l’aplatir avec la paume de la main pour chasser l’air. Ne pas trop la travailler.

La couper en morceaux ; les poser sur une plaque huilée et farinée en veillant à les tasser un peu (à la cuisson ils s’aplatiront un peu).

Attention à bien les distancer les uns des autres.

Les recouvrir d’un torchon humide.

Laisser reposer 30 à 45 mn, ils doivent avoir gonflé, sinon les laisser plus longtemps.

Prendre une lame de rasoir et les lacérer profondément par des traits en biais, en croix et pour les petits pains de deux traits.

Les mettre dans le four chaud à 240 degrés avec une coupelle d’eau posé dans le fond du four (pour créer de l’humidité dans le four).

Pour la cuisson mettre la sole basse et haute, éviter la chaleur tournante et le grill (ou en couvrant le pain d’aluminium et en le découvrant en fin de cuisson).

En tapant dessus ça doit sonner creux.

Quand ils sont bien dorés, vous pouvez les retirer de la plaque et les déposer sur une grille quelques minutes afin que le dessous du pain soit croustillant.

Les laisser refroidir à l’envers afin qu’ils ne ramollissent pas, ou sur une grille.

et encore ! on pétrit encore on pétrit pesée de la farine

Avant de le goûter, nous l’avons observé, senti... Il était très bon mais nous avons remarqué qu’il n’avait pas le même goût que celui du boulanger, alors Anaïs a eu une idée : si nous allions voir comment fait le boulanger ?

Cela tombe bien, nous avons un boulanger sur le village. Monsieur Baptiste nous a gentiment accueillis à l’arrière-boutique et nous a patiemment expliqué comment il faisait son pain... Il n’utilise pas de levure de boulanger mais du levain qu’il fait lui même en plus !

Alors, nous avons refait du pain mais cette fois avec du levain nous aussi. Nous ne l’avons pas goûté en classe puisqu’il a accompagné le pot de confiture de fraises pour la fête des mamans !!


Navigation

Articles de la rubrique

  • D’où vient le pain de ma tartine ??

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345